La tourneuse de page

Des pages qui tournent... Des livres à lire, et à partager

02 janvier 2011

Maintenant, c’est ma vie – Meg Rosoff

maintenantvie

Daisy est une New-yorkaise de 15 ans, anorexique en réaction au remariage de son père avec une femme qu’elle n’accepte pas. De plus, le couple va avoir un bébé, et Daisy se sent moins que jamais à sa place dans cette famille.

Elle est alors envoyée dans la campagne anglaise, chez sa tante Penn (la sœur de sa mère) qu’elle connaît à peine. Là-bas, elle fait la connaissance de sa famille, mais surtout d’Edmond, son cousin, avec qui elle vit une intense passion amoureuse. Cependant, ce bonheur nouvellement trouvé ne dure pas.  Un terrible attentat est commis à Londres, et la guerre totale est déclarée. Les adolescents laissés seuls tentent de s’organiser dans leur maison de campagne, loin de toute l’agitation de cette guerre qui leur semble si irréelle. Mais rapidement, les jeunes gens sont rattrapés par la réalité. La maison protectrice est saisie par l’armée britannique, et la famille éclatée. Daisy se retrouve avec Piper, sa jeune cousine de 9 ans. Toutes les deux, entrainées dans la tourmente d’une guerre qui les dépasse, devront se battre pour survivre et retrouver les leurs.



J’ai d’abord été déconcertée par le style de narration du livre, un discours indirect permanent, à la première personne.

« Elle m’a demandé comment allait mon père, qu’elle n’avait pas vu depuis des années, et j’ai dit Bien, sauf en ce qui concerne son choix de copines, là ça va pas du tout, mais il allait surement beaucoup mieux maintenant que je n’étais plus là pour le lui rappeler à longueur de temps. »

Ce style très oral plutôt inhabituel dans un roman m’a demandé une attention plus accrue. Toutefois, on s’y habitue relativement vite. Ce récit, entièrement raconté par Daisy après coup,  nous rapporte donc les faits, ses impressions et ses sentiments de manière très directe. Sans fard, sans enjoliver ni s’appesantir. Le tout agrémenté d’une note d’humour qui rend l’histoire plus vraie, les faits tombant comme un coup de massue, d’autant plus grinçants.

« J’enrageais, j’étais désespérée, j’étais Job brandissant le poing en s’adressant à Dieu dans la Bible, et il n’y avait rien d’autre à faire que m’asseoir à côté d’elle, lui caresser les cheveux en lui murmurant chut, chut, assez maintenant – et effectivement, on en avait toutes les deux assez. […] On ne pouvait pas continuer comme ça. Mais on a continué comme ça »

Ce récit, rapporté plusieurs années après les faits, de manière très franche et brute, sonne comme un exutoire, une façon de dire tout ce qui s’est passé d’un seul trait, comme on se débarrasse de ses démons. Parce que ça s’est passé comme ça, et c’est tout.

Un roman très fort mettant en scène le combat à la fois contre soi-même et pour soi-même, en repoussant des limites parfois ignorées, pour acquérir sa propre place, sa liberté et celle de ceux qu’on aime.


Maintenant, c’est ma vie – Meg Rosoff – Albin Michel – Collection Wiz – Mars 2006 – 240 p. – 12€

Posté par lenelai à 14:17 - Romans ado - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Maintenant, c’est ma vie – Meg Rosoff

    J'ai beaucoup aimé ce roman qui m'a pourtant beaucoup déconcertée au début. Et puis ensuite, je me suis "habituée" au ton, au rythme et j'ai adoré ! Un autre roman de cet auteur m'a aussi beaucoup touchée, c'est "Si jamais"... à lire aussi !
    Merci pour cette critique en tout cas qui m'a permis de me rappeler cette belle histoire

    Posté par Bibliopathe, 02 janvier 2011 à 15:35 | | Répondre
  • :)

    Merci pour ton avis. Moi aussi il m'a d'abord déconcertée j'ai eu un peu de mal à accrocher au début.

    J'entends beaucoup parler de "Si jamais", il faudrait que je le lise!

    Posté par Lenelaï, 02 janvier 2011 à 15:48 | | Répondre
  • Il faut vraiment que je découvre les livres de Meg Rosoff !
    Je note ce livre !!

    Posté par Mariiine, 02 janvier 2011 à 17:06 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé ce roman, très original ! Par contre je n'ai pas accroché à "Si jamais", en réalité je n'ai rien compris, ça arrive... Bonne fin de dimanche !

    Posté par Radicale, 02 janvier 2011 à 19:20 | | Répondre
  • Il me semble que c'est le seul de Meg Rosoff qui a su trouver grâce à mes yeux. Les autres sont... spéciaux. Un peu trop dans l'effet de style, l'histoire en pâtit.

    Posté par clarabel, 05 janvier 2011 à 11:23 | | Répondre
  • Ce livre est dans ma wish-list, il a l'air sympa

    Posté par Candice, 06 janvier 2011 à 07:11 | | Répondre
Nouveau commentaire