La tourneuse de page

Des pages qui tournent... Des livres à lire, et à partager

12 septembre 2011

Bou et les 3 zours - Elsa Valentin et Ilya Green

bou-et-les-3-zours

 

Vous connaissez certainement par cœur l’histoire de Boucle d’or et les trois oursMais connaissez-vous Bou et les 3 zours ? Elsa Valentin et Ilya Green réussissent le pari de revisiter ce célèbre conte pour nous en offrir une version totalement originale.

Mais voyez plutôt…



L’était une fois une petite Bou qui livait dans la forest avec sa maïe et son païe
Un jour elle partit dans la forest pour groupir des flores

-Petite Bou, ne t’élonge pas troppe, lui dirent sa maïe et son païe.
-Dakodak, respondit Bou.
bou-1

 

 



Sur le chemin, elle encontra le piaf, qui lui dit
-Jour petite Bou, ke tu fais ?
-Je groupis des flores, respondit Bou
-Suis moi, petite Bou, je vais te montrer la flore bunita bellissima, dit le piaf

bou-2

 

 

 

Et ainsi de suite, elle encontra le piaf, le scargot, la tortarue, le risson, le scureuil….

bou-3

 

 


Mais bientôt le sole alla se couchotter.
Oussa ma casa ? Il nocte et je me suis perdite !
bou-4

 

 


Oeilladant autour d’elle, elle visa une lumi luce qui brillait entre les zarbres. Elle proxima jusqu’à une casa pikinote. Elle poussa la porte et entra la casa.


Un bon fogo crépillait dans la cheminée. Sur la table, trois bols de sop à l’oli fulminaient : un gibanbig, un médio et un pikinote.
bou-5

 

 

La suite, vous la connaissez…

Vous l’aurez compris, Bou et les 3 zours est à la fois similaire et bien différent du conte dont il s’inspire. (Pour commencer, Bou n’est pas blonde, mais brune) Mais surtout, et c’est ce qui fait de Bou et les 3 zours un petit ovni dans la littérature jeunesse, le récit est un patchwork de mots de différents langages du monde entier. Italien, anglais, langues régionales, argot… On pourrait craindre de ne comprendre goutte à ce charabia. Et pourtant ! Les mots choisis, par leur phonétique, leur musicalité, ou leur pouvoir évocateur, rendent l’histoire très compréhensible. (Surtout racontée oralement)

Le texte est soutenu par les illustrations vives et acidulées d’Ilya Green, un véritable arc en ciel tropical, et un plaisir pour les yeux. Elles en outre sont très détaillées (comme souvent dans les illustrations des albums jeunesse dont on ne se rend jamais vraiment compte de la richesse)

Par exemple : il pourrait être effrayant pour un enfant découvrant l’histoire de Bou, personnage à l’allure de fillette moderne auquel ils peuvent s’identifier, de s’imaginer seul dans une forêt à la nuit tombée, loin de ses parents… et pourtant…dans chaque illustration, un regard veille sur la petite fille. Sisi, regardez bien. Rassurant, donc ^^

Pour conclure, Bou est un petit ovni qui fissure les frontières linguistiques de manière fraiche et colorée, une jolie manière de redécouvrir le célèbre conte ainsi modernisé qui a bercé notre enfance.


Bou et les 3 zours – Elsa Valentin – Ilya Green – Atelier du poisson soluble – 15€



Commentaires sur Bou et les 3 zours - Elsa Valentin et Ilya Green

    J'avais eu un véritable coup de cœur pour cet album que j'avais étudié en littérature jeunesse (j'ai d'ailleurs créé un topic sur Livraddict pour le présenter) alors je suis heureuse de voir qu'il plaît et qu'on en parle !

    Bonnes lectures

    Posté par livr0ns-n0us, 12 septembre 2011 à 09:04 | | Répondre
  • Il m'avait bien tapé dans l'œil aussi quand il est sorti (il faut dire qu'il est attrayant! )

    Je vais voir ton topic sur Livraddict

    Posté par Lenelaï, 13 septembre 2011 à 15:52 | | Répondre
Nouveau commentaire