La tourneuse de page

Des pages qui tournent... Des livres à lire, et à partager

24 novembre 2011

La première fois- collectifs d'auteurs

premiere-fois-fine-burgess-mckenzie-ness-rai-valentine-hooper-gallimard

 

Voilà un livre qui ne passe pas inaperçu dans les rayons ! Une couverture qui attire l’œil, et un titre qui attise la curiosité. Assurément, cela interpelle et ne laisse pas indifférent. (Surtout si vous le lisez dans le RER et que vos voisins de galère vous regardent d’un œil rieur avec un petit sourire en coin après avoir aperçu la couverture… Cette anecdote n’est évidemment pas tirée de faits réels. Absolument pas, non. N’insistez pas, puisque je vous le dis ! >

 

Au travers de ces huit histoires, servies par certains grands noms de la littérature ado du moment (Anne Fine, Sophie McKenzie, Mary Hooper…), on aborde le sujet de la fameuse première fois sous des angles assez diversifiés. Les grandes réflexions et interrogations des uns et des autres. Pour les filles, c’est surtout « Est-ce que ça fait mal ? »« Est-ce que c’est le bon ? » tandis que chez les garçons, ce serait plutôt « C’est la honte d’être encore puceau, tous mes copains l’ont déjà fait  », ou encore « est ce que je saurais enfiler correctement le préservatif ? »

 

« Je n’avais encore jamais vu d’homme nu, a dit Dora. Vraiment. Je n’en avais jamais vu, et tout à coup, je découvrais ce machin relié à un homme qui avait des vues sur moi »

 

Ce genre d’histoire plutôt légère (mais reflétant toutefois de véritables sujets de préoccupation pour quantité d’adolescents) côtoie des récits plus grave et grinçants. Aussi, un récit léger fera place à l’histoire d’une jeune femme rejetée par ses proches puis décedée, après que sa virginité ait été remise en cause lors de son mariage. Ou à celle d’une jeune fille vivant dans les années 1900 contrainte de se prostituer pour subvenir aux besoins de sa famille. Ou encore celle d’un adolescent se posant des questions sur ses orientations sexuelles, et sa détresse face à son entourage lorsque son homosexualité s’affirme.

 

« Malgré tout ce qu’on a fait, tout ce qui est sur la liste, il ne m’embrasse pas. Il refuse de m’embrasser. Parce que pour Charlie, ça voudrait dire qu’on est gay »

 

Vous l’aurez compris, ces huit récits forment, une fois assemblés, un tableau plutôt bien brossé de la sexualité des jeunes d’autrefois et d’aujourd’hui, abordée différemment selon les époques et les milieux sociaux.

 

J’ajoute que par bien des aspects, ce livre m’a fait penser à la pièce de théâtre Les Monologues du vagin que j’ai vue il y a quelques années déjà. (A l’époque, les actrices étaient Micheline Dax, Maïmouna Gueye et Fiona Gélin) Tout à tour drôle, touchante, grave, poignante, grinçante… un joli florilège d’émotions successives.

 

 

La première fois – Melvin Burgess – Anne Fine – Keith Gray – Mary Hooper – Sophie McKenzie – Patrick Ness – Bali Rai – Jenny Valentine – Gallimard –  Collection Scripto - 2011 – 249 pages – 9,50€

 


Commentaires sur La première fois- collectifs d'auteurs

    Ça me donne super envie, surtout qu'il y a des auteurs très alléchants dans tout ça...

    Posté par Marylène, 06 décembre 2011 à 16:58 | | Répondre
Nouveau commentaire